The Irishman


L’avenir du style irlandais

Si le whiskey Irlandais a connu ses plus grands succès au 19ème siècle, il s’est peu à peu raréfié au profit du whisky écossais très offensif. Fort heureusement, des entrepreneurs ont choisi de relancer sa production, poussés par une demande forte et un terroir exceptionnel. C’est le cas de Bernard et Rosemary Walsh. Leur premier fait d’arme ? Le lancement d’un spiritueux qui permet de faire chez soi le fameux Irish Coffee. Hot Irishman était né et avec lui la création de toute une gamme de whiskeys. 

Des whiskies doux et accessibles

Walsh Whiskies produit aujourd’hui trois types de spiritueux : du whisky de malt (en alambic à repasse), du whisky de grain (en colonne à distillation continue) et du whisky pur pot still (à repasse avec un mélange 50/50 d’orge maltée et de grain non malté). La première caractéristique du whiskey irlandais, c’est sa triple distillation. C’est elle qui va lui conférer une douceur incomparable. 

Ce type de whisky s’accompagne également d’un élevage en anciens fûts de bourbon et d’une orge non séchée à la tourbe, contrairement à nombre de whiskies écossais, notamment ceux élaborés sur l’île d’Islay pourtant géographiquement proches. D’où des Irish whiskeys non tourbés, plutôt fruités et accessibles à la dégustation. Même si accessible ne veut pas dire simple.

Le nouvel âge d’or du whisky irlandais

Produit dans la région de Waterford, Irishman renoue avec la volonté de produire des whiskeys de qualité avec une dimension bien particulière. A savoir des whiskeys d’une grande profondeur et de nombreuses facettes fruitées et épicées que l’on découvre au fil des dégustations. Des whiskeys plus versatiles qui touchent aussi de nouveaux amateurs ouverts à d’autres styles et provenances.

Filtres
Utiliser les filtres pour définir votre profil gustatif et trouver les spiritueux qui conviendront à vos goûts
(= appliedCount =)