Thomas Dakin

London Dry gin forever

Thomas Dakin, le gin, a vu le jour en 2015. Quant à Thomas Dakin, le distillateur, il a commencé à produire du gin en 1761, à l’âge de 25 ans, dans sa distillerie Warrington, à Manchester. Vous l’aurez compris, même si le gin Thomas Dakin a été lancé récemment, il peut revendiquer une longue histoire. Il est en effet élaboré d’après la recette originale de Thomas Dakin. Le gin Thomas Dakin peut surtout se targuer d’être un authentique London Dry gin, fidèle à la grande tradition du gin britannique.

Des alambics historiques

En plus de sa recette vintage, composée de onze plantes et aromates, le gin Thomas Dakin doit sa personnalité à son élaboration. Il est en effet distillé en « small batchs », des petits lots, dans de vieux alambics en cuivre. Des alambics à l’histoire mouvementée. En 1809, Thomas Dakin les confie à Margaret, sa belle-fille. Elle sera d’ailleurs la première femme distillatrice et, en 1831, elle fait une fois encore figure de pionnière en adoptant un alambic Coffey. Trente ans plus tard, la famille Greenall devient la gardienne de la recette originale de Thomas Dakin mais, en 2005, la distillerie Warrington est détruite dans un incendie. Heureusement, les alambics historiques sont sauvés. 

L’excellence du gin britannique

Thomas Dakin est un authentique London Dry gin. Autant dire, le gin par excellence ! C’est en effet grâce ce style que le jeune distillateur, installé dans le nord de l’Angleterre, a redonné ses lettres de noblesse à la catégorie. Un style qui fera également des Britanniques, les maîtres incontestés du gin. Très aromatique, comme tous les London Dry gins, Thomas Dakin est dominée par de puissants arômes de genièvre. Il délivre aussi des notes d’agrumes, orange et mandarine en tête, beaucoup de fraîcheur et une finale joliment épicée et poivrée. Un profil aromatique parfait pour élaborer des Gin Tonics.

Filtres
Utiliser les filtres pour définir votre profil gustatif et trouver les spiritueux qui conviendront à vos goûts
(= appliedCount =)