Glenglassaugh

Whisky d’embruns

C’est en 2008 après 22 années « silencieuses » que la distillerie Glenglassaugh a réouvert ses portes. 
Par la fenêtre de la salle des alambics, on aperçoit la mer qui donne son caractère salin à ce whisky côtier. Située à l’exacte frontière entre Speyside et Highland, les whiskies ont longtemps été classés comme un Speyside par certains et comme un Highland par d’autres. Au final, peu importe, il s’agit surtout d’un whisky unique qui capture et sublime avec talent l’essence même de son lieu de production.

Tradition revendiquée

Dans son décor grandiose, la distillerie produit depuis 1875 un whisky marqué par les embruns et les notes de fruits tropicaux. Comme nombreuses de ses consœurs, Glenglassaugh a subi de plein fouet la crise du whisky dans les années 1980 et a dû fermer ses portes en 1986. Relancée en 2008, elle est depuis passée sous le giron de Brown-Forman. 
Son fonctionnement reste cependant volontairement traditionnel. L’eau provient de sources souterraines, l’orge est cultivée dans les Highlands de l’est avant d’être maltée selon des spécifications précises par Portgordon à 15 km de la distillerie. 
Toutes les opérations sont contrôlées manuellement, sans l’aide d’un ordinateur.

Influences exceptionnelles

Glenglassaugh profite d’un environnement unique qui confère à ses single malt des caractéristiques bien précises : les Speysides apportent une douceur tropicale, les Highlands ajoutent profondeur et richesse, et la mer insuffle ce caractère marin si particulier. 
Des influences qui parviennent à créer une vraie complexité qui se ressent pleinement dans la dégustation explosive en bouche avec une finale longue et sèche.
Filtres
Utiliser les filtres pour définir votre profil gustatif et trouver les spiritueux qui conviendront à vos goûts
(= appliedCount =)