Les origines du vin de Porto

Les origines du Porto visuel de détail vignobles du Douro

Le Porto appartient à la catégorie des vins mutés. 

Qu’est-ce qu’un vin muté ?

Un vin muté est un vin qui a subi un ajout d’eau-de-vie neutre avant, pendant ou après la fermentation alcoolique. Un vin muté est donc un vin possédant un taux d’alcool ainsi qu’une teneur en sucre plus élevés qu’un vin classique. Parmi les vins mutés, on distingue le Porto, le Xérès, le Madère et le Marsala.

Le vin de Porto doit son nom à la ville portuaire anciennement appelée Oporto. C’est le point de départ pour sa conquête du monde. Le porto est produit à 100km plus à l’est dans la région délimitée du Douro. Le fleuve du Douro représente l’épine dorsale du vignoble qui est construit en terrasse sur un sol schisteux, épousant les courbes du fleuve. Les pentes sont escarpées, le sol est aride et le climat varie entre un froid vigoureux et des canicules éprouvantes. Un dicton local le résume : « neuf mois d’hiver, trois d’enfer ». Il existe trois régions principales de production de vin de porto : Baixo Corgo à l’ouest, Cima Corgo au centre et Douro Superior à l’Est. 

Le Douro : berceau du vin de Porto 

Au Portugal, le vin est produit depuis l’Antiquité dans la vallée du Douro mais celui-ci doit en partie sa popularité aux relations commerciales entretenues entre le Royaume-Uni et le Portugal depuis plusieurs siècles. Dès le XIVème siècle, les anglais et les portugais forment des accords commerciaux via le traité de Windsor et de nombreux commerçants anglais s’installent au Portugal ; notamment là d’où viennent les vins qu’ils consomment, au port d’Oporto qui donnera son nom au vin si connu.

Un peu d’histoire : le XVIIème siècle 

En 1667, Colbert, alors premier ministre de Louis XIV, décide d’augmenter les droits de certaines marchandises anglaises amenées en France et échangées contre les vins et eaux-de-vie française. Cette augmentation entraîne un boycott des vins et spiritueux français et les marchands anglais décident d’aller s’approvisionner au Portugal et plus particulièrement dans la vallée du Douro d’où ils rapportent du vin. Cependant, supportant mal le voyage en mer et les changements de température réguliers, les vins se transforment et sont imbuvables à leur arrivée en Angleterre.

Afin de remédier à ce problème, les commerçants décident de « fortifier » le vin en lui ajoutant un peu d’eau-de-vie afin qu’il supporte mieux le voyage. L’ajout d’eau-de-vie appliqué par les marchands ressemble à la technique du mutage que l’on applique de nos jours mais il ne s’agissait pas exactement du Vin de Porto que nous connaissons aujourd’hui. Ce n’est que bien après le XVIIème siècle que ce procédé sera officiellement ajouté à la fabrication traditionnelle du Porto (où l’ajout d’eau de vie a pour effet de stopper la fermentation). Plusieurs écrits mentionnent la date 1820 comme date à laquelle on commença à produire le Vin de Porto tel que nous le connaissons aujourd’hui, mais l’addition d’eau-de-vie pendant la fermentation se généralise qu’à partir de 1854. Le vin façonna la ville en la transformant en centre d’affaire et la ville façonna le vin car les marchands qui s’y installèrent furent les premiers à chercher à harmoniser les vins encore bruts et inégaux. Aujourd’hui, près de 44 000 hectares sont exploités, et 26 000 - les seules autorisés pour la production de Porto - sont notées de A à F en fonction de leur qualité. Chaque parcelle « quinta » exploitée par le producteur est évaluée selon des critères bien spécifiques (localisation, sol, altitude...).

Les cépages du Porto 

Un cépage est une variété de vigne qui donne un raisin spécifique. Aujourd’hui, la réglementation de l’Institut des vins de porto autorise 48 cépages dans l’élaboration du Porto.

Les cépages blancs les plus courants et utilisés  pour les Portos blancs

  • Rabigato
  • Verdelho
  • Sercial
  • Malvoisie
Les cépages rouges les plus utilisés pour élaborer les Portos rouges et rosés : 

  • Tinta Francisca
  • Roriz
  • Cao
  • Nacional 


Vous aimerez aussi : 

  • L'élaboration du Porto 
  • Les différents types de Porto