Le café dans les cocktails

Café dans les cocktails article le coin des experts coloma


Deux cocktails emblématiques

Dans la famille des cocktails à base de café, l’Espresso Martini et l’Irish Coffee, deux grands classiques, sont incontournables. Si le premier se déguste froid, le second se consomme chaud.


> L’Espresso Martini

L’Espresso Martini a vu le jour en 1984. On doit sa création à Dick Bradsell, le chef barman du Fred’s Bar à Londres. Il aurait imaginé ce cocktail pour un mannequin célèbre qui lui a demandé un cocktail capable de la réveiller. Aujourd’hui, l’Espresso Martini est toujours très prisé, en particulier en digestif.

  • Ingrédients :
4 cl de vodka
1,5 cl de liqueur de café
0,5 cl de sirop de sucre (en option)
4 cl d’espresso

  • Méthode :
Dans un shaker rempli au ¾ de glaçons, versez la vodka, la liqueur de café, le sirop de sucre et l’espresso. Shaker vigoureusement et servir en filtrant dans un verre Martini ou une coupette.

  • Et en garnish ?
Déposez délicatement 3 grains de café sur le cocktail.


> L’Irish Coffee

L’Irish Coffee a été créé au lendemain de la Seconde guerre mondiale par Joe Sheridan, un barman qui travaillait à l’aéroport de Shannon, en Irlande. Aujourd’hui encore, il séduit grâce à la douceur de la crème, l’amertume du café et les notes fruitées du whiskey irlandais.

  • Ingrédients :
5 cl de whiskey irlandais
2 cuillères à soupe de crème fouettée
2 bar spoons de sirop de sucre
9 cl d’espresso chaud

  • Méthode :
Réchauffez le whiskey et le sucre. Versez le mélange dans un verre à pied, également appelé « toddy », puis ajoutez le café chaud. Remuez à l’aide d’une cuillère à mélange puis ajouter délicatement la crème fouettée.



Pourquoi le café est trendy ?

Si les Français ont longtemps eu la réputation de boire de mauvais cafés, aujourd’hui, les choses ont bien changé. Le café est tendance avant tout parce qu’il est de qualité !


> La qualité au cœur du sujet

  • Dans toutes les grandes villes françaises, les ouvertures de coffee shops s’enchainent. Dans ces adresses dédiées, le – très bon – café a la vedette.
  • Avec le développement des coffee shops, on a assisté à l’émergence du métier de barista, de véritables « sommeliers » du café.
  • La café en lui même est aussi monté en qualité. Désormais, le café revendique son origine et ses grands crus.
  • En plus de l’origine de leur café, les amateurs les plus pointus sont également vigilants sur son degré de torréfaction ou la taille de la mouture.


> Les différents modes d’élaboration

Au-delà des machines à café standards ou des percolateurs, de nouvelles méthodes d’élaboration comme les cafetières à dépression ou les Chemex ont le vent en poupe. Mais le mode d’élaboration le plus trendy, c’est certainement l’infusion à froid ou « cold brew ».


Le « cold brew » is the new black !

  • Pour réaliser un « cold brew », il vous faut 80 grammes de café moulu assez grossièrement, 1 litre d’eau, une carafe, un filtre et… un peu de temps.
  • Dans une carafe, mélangez le café et l’eau puis laissez reposer au réfrigérateur pendant 18 heures.
  • Vous pouvez alors filtrer votre préparation et l’allonger d’un peu d’eau selon votre goût.
  • Le « cold brew » peut évidemment être une base pour réaliser des cocktails.


> Le café, une source d’inspiration

  • Les chefs se sont très vite intéressés à cette nouvelle tendance et n’ont pas hésité à intégrer le café dans leurs recettes.
  • En pâtisserie aussi, le café a toute sa place.
  • Le monde du bar n’a évidemment pas échappé à cet engouement pour le café. Il faut dire que l’amertume est de plus en plus appréciée par les amateurs de cocktails. Au même titre que les amers, le café peut apporter ce type de saveurs.


Quand le café booste la créativité des barmen


> Revisitez le café frappé

Un café frappé, c’est top. Surtout lorsqu’il fait chaud. Mais est-ce que vous avez déjà pensé à twister votre café frappé ? Rien de plus simple !

  • Le petit plus ?

Dans votre shaker rempli au ¾ de glaçons, en plus du café et du sucre (selon les goûts), rajouter 4 cl d’un spiritueux brun. Selon vos préférences, ça peut être du rhum, du whisky, du bourbon, du cognac ou encore de l’armagnac.


> Twistez votre Old Fashioned

Vous êtes fan de Old Fashioned ? Redécouvrez votre cocktail favori avec un soupçon de café. 

  • Le twist ?
Remplacez le carré de sucre habituellement utilisé par une bar spoon de sirop de café. Vous verrez, votre Old Fashioned n’en sera que plus profond.


> Utilisez le café comme un bitter

Vous aimez bien rajouter une ou deux gouttes de bitter à vos cocktails. Et si vous réalisiez vous même votre propre bitter café ?

  • L’idée ?
Faites infuser pendant un mois des grains de café avec un peu de cannelle et un clou de girofle dans du rhum Coloma. N’oubliez pas de remuer votre bouteille tous les jours. Vous pouvez utiliser cette préparation comme un bitter.


Béatrice Luch,
Brand Manager de Dugas