La canne à sucre


Focus sur LA base dans l’élaboration du rhum : la canne à sucre.

Histoire de la canne à sucre

Le saviez-vous ? la canne à sucre est originaire d’Asie.
D’abord cultivée en Papouasie Nouvelle-Guinée, elle aurait été implantée dans la zone pacifique et en Asie du Sud-Est (Java et Sumatra). C’est au V° siècle avant J-C qu’elle aurait gagné la Chine et l’Inde. C’est à cette époque qu’Alexandre Le Grand la découvre.

Les arabes vont étendre sa culture dans les zones irrigables telles que l’Egypte, la Palestine. La Sicile et l’Espagne se mettent à cultiver la canne à sucre dans la foulée.

Petite chronologie du début de la culture de la canne à sucre :

1420 : Madère
1452 : Les Açores
1471 : São Tomé & Principeac
1480 : Les Canaries
1493 : Christophe Colomb fait planter des cannes à sucre près de l’établissement de La Isabela au Nord de l’île d’Hispaniola (République Dominicaine).
Parallèlement, la culture de la canne se développe au Brésil suite à l’exil des Juifs Marranes causé par les persécutions antisémites qui sévissaient dans la péninsule ibérique.
1635 : Martinique & Guadeloupe
En 1671 sont recensés 3000 hectares plantés en cannes, en 1771 ce sont 16000 hectares. La Martinique est considérée jusqu'au début du XX° siècle comme le 1er producteur de sucre et de rhum au monde !


Les variétés de cannes à sucre

Au même titre que le blé, l’avoine ou le bambou, la canne à sucre appartient à la famille des graminées.

C’est parti pour les noms latins 😉 


Saccharum Robustum & Saccharum Spontaneum sont les deux espèces sauvages connues.
Les variétés les plus anciennes sont :
La Bourbon,
la Rubanné,
la Courbaril,
la Malavois,
la O’Tahiti (seule variété de canne non hybride cultivée et utilisée dans l’élaboration du rhum aujourd’hui à Tahiti pour le rhum Manutea)

Grâce à des croisements et des hybridations, l’Homme a créé une variété plus riche en sucre et plus résistante aux maladies : la Saccharum Officinarum.

Il existe environ 250 variétés de cannes dites Saccharum Officinarum dans le monde. Sinon, on compte 4 000 variétés de cannes à sucre au global.

Après le latin, place aux noms scientifiques !

B 69 566 dite canne bleue
R 570 dite canne paille ou canne d’or
Petite astuce : la lettre correspond au lieu d’origine de l’hybride, le nombre fait référence à l’année de création et le nombre de versions.
B pour Barbade
R pour Réunion

Comment cultiver la canne à sucre ?

La canne à sucre pousse par bouturage, dans des sillons de 15 à 20 cm de profondeur. On pose au sol 2 morceaux de canne de 30cm de long. Au bout de 10 à 15 jours, des pousses vont sortir en touffes (jusqu’à une vingtaine de tiges).

Il faut compter 1 an pour qu’un plant atteigne sa taille définitive (de 2 à 8 mètres de hauteur & 3 à 5 cm de diamètre).

Arrivée à maturité, une fleur ou une flèche, selon la variété, apparaissent à l’extrémité de la canne à sucre. La canne donnant une flèche ne meurt pas et peut repartir des bourgeons sur sa tige. Enfin, la canne à sucre n’a pas besoin de beaucoup d’eau.