Envie de cocooner ? Les boissons à déguster au coin de feu

Cocktail noel spiritueux premium Dugas Club Expert Le coin des experts

Dans le monde, le style « grog » semble être le dénominateur commun des recettes traditionnelles, alors qu’en France, le champagne est à l’honneur. 
Chez nous Fête rime souvent avec effervescence et bulles ! A l’étranger, le feu de cheminée, le plaid à carreaux et surtout le cocooning se retrouvent jusque dans les boissons. 


  • Commençons avec l’Irlande, où le Hot Irish Wiskey s’invite au coin du feu

Cette boisson traditionnelle irlandaise apparait comme l’alternative au vin chaud. Elle s’invite dans les Pubs irlandais dès les premiers frimas. Simple et rapide à réaliser, ce breuvage appelle au cocooning. 

Pour préparer 1 mug : 
5cl de whiskey irlandais
1 rondelle de citron
6 clous de girofle (à laisser infuser 3 minutes)
1 cuillère à soupe de miel 
Eau chaude


  • Amateur de café, laissez-vous tentez par l’Irish Coffee

A l’origine, la recette a été élaborée en 1943 par le chef Joe Sheridan dans le port de Foynes (comté de Limerick), où les avions reliant l’Amérique et l’Europe s’arrêtaient pour faire le plein. Comme beaucoup d’histoires, celle-ci commence par une froide nuit d’hiver. Pour réconforter et réchauffer les passagers retardés par le mauvais temps, Joe élabora ce breuvage avec du café intense, du whiskey, du sucre, du caramel et une couche de crème fouettée sur le dessus. La légende raconte que certains ont demandé si c’était du café de Colombie. Joe leur a répondu : « Non, c’est du café irlandais ! »

Ingrédients pour 1 tasse : 
5cl de whiskey irlandais
4cl de café chaud 
2cl de crème fraiche 
1,5cl de sirop de sucre de canne


  • En Angleterre, on se souhaite la « bonne santé » avec ce cocktail : Wassail.

Cette boisson est née dans le sud de l’Angleterre, avec la tradition du Wassailing. 
Cette coutume était surtout pratiquée dans les régions productrices de cidre. Elle consistait à se rendre dans les vergers en récitant des incantations, en chantant des louanges aux arbres pour assurer une bonne récolte future . En milieu urbain, la tradition du Wassaling fait référence aux chanteurs de rue qui entonnent des chœurs de Noël tout en offrant une bolée de Wassail (littéralement bonne santé) en échange de cadeaux. 

Pour partager cette boisson avec 20 personnes : 
4,5 litres de cidre
90cl de rhum épicé
2 bâtons de cannelle 
½ cuillère à café de clous de girofle entiers
½ racine de gingembre
1 filtre à café

Disposez tous les ingrédients dans le filtre à café. Dans une casserole, versez le rhum et le cidre. Portez le mélange à ébullition. Ajoutez le filtre pour infuser et laissez frémir pendant une heure. Servez le Wassail chaud. C’est le moment d’improviser une petite chorale de Noël !


  • A Cuba, le grog se décline en Crema de vida. 

Aussi emblématique que le lait de poule au Canada, véritable pilier gastronomique des fêtes de Noël. Ce cocktail aurait été apporté par les colons français. 

Ingrédients pour 12 verres : 
10 œufs
2 verres de sucre en poudre
4cl de lait concentré sucré
2 verres de lait entier
1 verre de crème fraiche 
1 cuillère à café d’extrait de vanille
1 bouteille de rhum ambré


Cassez les œufs, battez-les avec le sucre jusqu’à obtenir une texture crémeuse. Versez la préparation dans un mixeur en y ajoutant graduellement le reste des ingrédients. Mixez jusqu’à ce que l’élixir soit lisse et homogène. 
Installez-vous au coin du feu, et savourez ! 

  • En Espagne, c’est le cocktail Agua de Valencia qui s’invite pour les fêtes.

Agua, littéralement eau en espagnol, coule à flot pour la fin d’année. La recette a été élaborée pour la première fois en 1959 par Constante Gil au Café Madrid de Valencia. A vos shakers ! 

Pour 1 litre : 
70cl de cava (vin blanc effervescent espagnol)
20cl de pur jus d’orange
5cl de vodka
5cl de gin
Sucre en poudre
Glaçons 

Dans un grand saladier, mélangez-le cava, le jus d’orange, la vodka et le gin. Selon votre goût, ajoutez du sucre. Si vous l’aimez frappé, passez le mélange au shaker avec les glaçons. 
Salud ! 


  • Aux Etats-Unis, le Eggnog (lait de poule) qui a déjà fait son apparition à l’occasion de Thanksgiving joue les prolongations pour Noël. 

Le lait de poule entre dans les boissons traditionnelles bues pendant les fêtes en Angleterre au tout début du XIXème siècle. A la base, cette boisson été élaborée à partir de lait chaud, d’alcool fort et de bière (Posset). A partir de 1695, Posset devient Egg flip : mélange de bière, rhum et de sucre. 
Quant au terme Nog, il fait référence au mot Noggin qui désignait une tasse en bois sculptée dans laquelle on dégustait des alcools forts. Les origines américaines du mot Eggnog sont plus prosaïques. Il vient de la contraction de l’egg’n’grog qui désigne le mélange à base de rhum. Aujourd’hui, le rhum est remplacé par du Bourbon aux Etats Unis. 


Ingrédients pour 8 personnes : 
70cl de lait entier
24cl de crème fraiche épaisse
3 bâtons de cannelle
1 gousse de vanille fendue et ses graines
1 cuillère à café de noix de muscade râpée
5 œufs (séparer le blanc des jaunes)
130 gr de sucre en poudre
17,5cl de Bourbon Rebel Yell 


Mélangez le lait, la crème, la cannelle, la vanille et la muscade dans une casserole. Portez-la à ébullition à feu moyen tout en remuant de temps en temps. 
Retirez la casserole du feu dès que le mélange bout. Laissez-le s’infuser. 
Séparez le blanc des jaunes. Battre les jaunes avec le sucre jusqu’à obtenir un mélange homogène. Filtrez le lait infusé et incorporez-le afin d’obtenir à nouveau un mélange lisse et homogène. 
Ajoutez le Bourbon. 
Servez-vous un grand mug de lait de poule saupoudré de muscade râpée et filez sous le plaid du canapé ! 



  • Au Chili, c’est la Cola de Mono (littéralement « Queue de singe »). 

Bien que cette expression soit reprise pour se moquer d’un candidat ayant perdu des élections, c’est surtout le nom de la boisson traditionnelle servie à l’occasion des fêtes de fin d’année. Au Chili, Noël ne rime pas avec bonhomme de neige, chapka ou vin chaud, car à cette période de l’année c’est l’été. Alors pour attendre le Père Noël, la Cola de Mono est la boisson essentielle. Elle rappelle les saveurs des fêtes telle que la cannelle, tout en apportant la fraicheur recherchée par la chaleur de l’été.


Ingrédients pour une bonne marmite :
25cl d’eau 
4 clous de girofle 
1 pincée de poudre de noix de muscade 
2 bâtons de cannelle 
2 litres de lait 
3 cuillères à café de café soluble 
6 cuillères à soupe de sucre 
25 cl de pisco (eau-de-vie de vin produite au Chili ou au Pérou)


Versez l’eau dans une casserole, faites-la bouillir pendant 10 minutes avec les épices : cannelle, clous de girofle, noix de muscade. 
Ajoutez ensuite le lait avec le café soluble. Portez le mélange à ébullition. Eteignez le feu. Laissez refroidir avant d’ajouter le pisco. Filtrez le mélange et remisez au réfrigérateur. Ce cocktail se boit frais, servez-le avec des glaçons. 


  • Et pour les plus jeunes (ou tout simplement les gourmands) n’oublions pas l’incontournable Chocolat Chaud

Qui dit neige, dit tasse de chocolat chaud. Quoi de mieux, que de se réchauffer les mains autour d’un mug fumant rempli de ce breuvage chocolaté ? 
Avant d’être une référence dès que le froid arrive, la civilisation Mayas savourait déjà du chocolat chaud il y a plus de 2000 ans. Ils lui prêtaient des vertus antioxydantes. Aujourd’hui, on le fait rimer avec gourmandise.

Voici la recette pour 8 personnes : 
2 litres de lait
2 tablettes de chocolat pâtissier noir
3 cuillères à soupe de crème fraiche épaisse
1 cuillère à café d’extrait de vanille
1 cuillère à café de cannelle
Dans une casserole, mettez le lait à chauffer à feu doux sans le porter à ébullition. Cassez en morceaux les tablettes de chocolat, ajoutez-les au lait tiède. Remuez lentement jusqu’à l’obtention d’un mélange lisse et homogène. Ajoutez la crème fraiche. Continuez à mélanger. Ajoutez le sucre, l’extrait de vanille et la cannelle. 
Bonne dégustation. 


Quelques petites recettes de comfort drink spéciales fêtes à déguster au coin du feu. 
A vous de jouer 😉 

Vous aimerez aussi :