disaronno liqueur d'amande

Disaronno

De la légende à l’icône italienne : Disaronno

C’est à la période la plus prolixe de l’Histoire italienne : la Renaissance, que naquit cette liqueur d’exception. Tout a commencé en 1525 lorsque l’artiste Bernardino Luini, élève de Léonard de Vinci, fût chargé d’embellir le Sanctuaire de Notre-Dame des Miracles à Saronno. 

Comme modèle pour représenter la Vierge dans l’un de ses quatre principaux tableaux – L’Adoration des Mages – Bernardino choisit une belle aubergiste de la région. Pour le remercier de cet honneur, elle prépara pour l’artiste un cadeau spécial : un flacon rempli d’une liqueur parfumée et délicate de couleur ambrée … C’est à partir d’un simple geste de gentillesse et d’une recette élaborée à partir d’ingrédients secrets, qu’est née la légende de Disaronno. 

Dans les années 1600, de nombreuses familles élaboraient des liqueurs et des digestifs. Parmi elles, la famille Reina. C’est elle qui redécouvrit la recette de cette liqueur ambrée offerte à Bernardino Luini. Gardée secrète et transmise de génération en génération, sa recette est élaborée à partir d'ingrédients soigneusement sélectionnés, parmi lesquels figurent l'essence d'amande amère et la précieuse vanille de Madagascar.

Au début des année 1900, Domenico Reina décida d’ouvrir un atelier : « Domenico Reina Coloniali » situé au cœur de Saronno. Très vite la boutique devint un lieu de passage incontournable où les gens s’arrêtaient pour découvrir, déguster et acheter ses produits. En 1947, ILLVA SARONNO (Industria, Lombarda, Liquori, Vini & Affini) est fondée dans le sillage de cette activité artisanale. Outre le profil aromatique et gourmand de cette liqueur, son flacon original a contribué à sa renommée. 

Disaronno : une liqueur à l’italienne, un flacon unique

En 1970, un maître verrier de l’île de Murano (Venise) réalise une création artisanale emblématique : un flacon unique en verre martelé. Le bouchon carré de Disaronno achève son œuvre. Son étiquette dorée symbolise la tradition avec la signature originale de son fondateur Domenico Reina. Sur le col de la bouteille se trouve les armoiries héraldiques de la famille. 

La forme unique du flacon Disaronno est reconnue dans le monde entier comme l’un des symboles du style italien. Ce n’est pas par hasard si la bouteille a été exposée au Musée du Louvre à Paris à l’occasion de l’exposition « L’objet du Design, 99 objets pour un siècle ». Depuis 2013, le lien étroit avec l’industrie de la mode italienne est renforcé par le projet Disaronno Icon. Des collaborations avec les marques emblématiques telles que Moschino, Versace ancre cette liqueur dans l’univers de la mode. 

Disaronno entre tradition et innovation : 
Fidèle à sa tradition séculaire, la famille Reina a toujours eu une aptitude pour la recherche et l’innovation. Ils ont récemment créé un Centre d’Innovation. Ce centre dédié à la recherche et au développement gère et coordonne les évolutions de l’ensemble du groupe avec des idées toujours plus novatrices. 

Plus qu’une liqueur au goût unique et velouté, Disaronno offre une expérience multisensorielle. En étant tournée vers l’avenir, la famille Reina a su parfaire cette recette secrète transmise de génération en génération grâce à la sélection toujours plus pointue de ses ingrédients.